70 x 7 The Meal | Singapour

70 x 7 The Meal | Singapour

20 janvier 2017
NTU Center for Contemporary Art, Singapour

Studio Orta est heureux d’annoncer 70 x 7 The Meal act XL, un diner pour 200 personnes qui aura lieu à Gillman Barracks à Singapour dans la soirée du 20 janvier 2017.

A l’occasion de Cities for People, Ideas Fest organisé par NTU Centre for Contemporary Art, l’acte 40 de 70 x 7 The Meal, projet participatif que continuent de développer Lucy + Jorge Orta, s’inspire du rituel ancestral du partage du repas pour créer une plateforme de discussions entre les communautés qui explore et relie les différentes initiatives alimentaires locales.

En préparation à ce repas, les artistes ont mis en place un atelier participatif avec Foodscape Collective Singapore afin d’examiner les préoccupations liées à l’alimentation et au développement durable à l’échelle locale. Des cessions de discussions interactives avec des chefs locaux, cuisiniers, agriculteurs, jardiniers, responsables politiques, activistes et artistes ont généré un ensemble de réflexions sur la production alimentaire et sa distribution, les notions d’identité et de culture, qui seront partagées avec les participants au repas.

À leur arrivée à NTU CCA, les invités se verront attribuer une carte de navigation parmi les 25 « îlots de connaissance » dans un cadre unique réalisé par les artistes afin d’inciter et de perpétuer les discussions sur l’art, l’alimentation et le développement durable. Suivant l'éthique de 70 x 7, le menu élaboré par le Chef Misso Russell Keith de l’Open Farm Community sera composé uniquement de produits locaux ou durables.

BONNE ANNÉE !!!

BONNE ANNÉE !!!

01 janvier 2017

Studio Orta est heureux de présenter deux nouvelles œuvres vidéo, en ligne :

Disappearance (2015) : Dans cette œuvre, la destruction progressive de la forêt est soulignée par le son mélancolique du piano entrecoupé par les interventions irrégulières d’une tronçonneuse. Ce film fait le lien entre le travail de Jorge Orta pendant sa période Rosario (1972-1984) et le projet Amazonia de Lucy + Jorge Orta commencé en 2010.

Platos Rotos 1982 (2015) : Ce concert filmé pour flûte et assiettes cassées a été imaginé par Jorge Orta pendant sa période Rosario (1972-1984) et finalement réalisé en 2015.
 
Et nos expositions à venir :

NTU Centre for Contemporary Art, Singapour | 13 – 22 janvier | Ideas Fest, Cities for People | Nouvelle commande : 70 x7 The Meal, act XL

Turner Contemporary, Margate, Royaume-Uni | 21 janvier - 7 mai | Entangled; Threads & Making | Exposition collective : Nexus Architecture

MASSART, Boston, USA | 23 janvier – 4 mars | Vitreous Bodies: Assembled Visions in Glass | Exposition collective : Totipotent Architecture

ARCO, Richard Saltoun Gallery, Espagne | 22 - 26 février | Edgardo Vigo & Jorge Orta | Exposition archive : Rosario 1972-1984

Galerie Valerie Bach, Bruxelles, Belgique | 17 mars – 29 avril | Exposition personnelle

MuCEM, Marseille, France | 22 mars – 14 août | Vies d'ordures - De l'économie des déchets | Exposition collective : OrtaWater

Peggy Guggenheim Collection, Venise, Italie | 30 mars – 17 avril | Kids Creative Lab | Présentation du workshop

Hull City of Culture 2017, Humber Street Gallery, Royaume-Uni | 5 avril - 17 juin | Somewhere Becoming Sea | Nouvelle installation : Radeau de la Méduse

Raven Row, Londres, Royaume-Uni | 22 avril - 11 juin | 56-58 Artillery Lane | Exposition collective : Refuge Wear

MONOGRAPHIE | FOOD & THE PUBLIC SPHERE

MONOGRAPHIE | FOOD & THE PUBLIC SPHERE

16 décembre 2016
Black Dog Publishing, Londres, Angleterre
Monographie

Studio Orta est heureux d’annoncer la sortie de Food & The Public Sphere, publication essentielle qui couvre vingt ans d'engagement des artistes au pouvoir de l’art et de l’alimentation. Ce recueil visuel de leurs projets socialement engagés, sculptures et objets, examine leur pratique en regard des préoccupations majeures du XXIème siècle.

"Avec leurs projets de recyclage alimentaire, de grands repas en plein-air, de diners gastronomiques de nourriture glanée, de cuisines mobiles, les artistes ont amorcé un nouveau regard sur les politiques alimentaires. Les communautés du monde entier, des réseaux alimentaires à l’échelle mondiale aux méthodes agraires et culinaires locales, cherchent à améliorer leur système alimentaire pour mieux servir les besoins de la population et de la planète. Après de fructueuses décennies de production alimentaire massive et de produits bon marché, politiciens et citoyens reconnaissent le coût environnemental et social d’un tel procédé. L’industrialisation à outrance a forcé les petits exploitants à céder à l’agroalimentaire, réduit la biodiversité en faveur de la monoculture, entrainé le développement de maladies chroniques au sein des communautés. À travers la diversité de leur œuvre, Lucy + Jorge Orta éclairent les questions liées à l’abondance, la pénurie, le gaspillage et la perte, en amenant les gens à une expérience réflexive de l’art qui associe l’esthétisme de manger, boire, cuisiner et diner." Ellen Lupton

Commander votre exemplaire à temps pour les fêtes : sales@blackdogonline.com
Voir un extrait : Studio Orta

Black Dog Publishing
Livre relié | 169 ills | 192 pgs | 28x23cm | ISBN 9781910433805

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE | STUDIO ORTA

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE | STUDIO ORTA

16 octobre 2016

Studio Orta Les Moulins ouvre ses portes avec une exposition consacrée à des oeuvres inédites.
Dimanche 16 octobre, 2016 | 11h - 17h

Venez découvrir les anciennes Papeteries du Marais transformées par la vision singulière des artistes.

Fondé en 2000 par Lucy + Jorge Orta dans les anciennes Papeteries du Marais, berceau de l’industrie du papier en France, Les Moulins est un laboratoire culturel qui fonctionne comme une extension de leur pratique artistique. Son ambition est de constituer un environnement collectif dédié à la création de nouvelles formes d’art contemporain inspirées par les paysages post-industriels de la vallée du Grand Morin. Situées sur 8 km le long de la rivière, les quatre anciennes usines de La Laiterie, des Moulins de Sainte-Marie, de Boissy et de La Vacherie se transforment progressivement en ateliers, workshops, résidences, salles d’exposition, lieux de performances et parc de sculptures. En accueillant des artistes et des chercheurs du monde entier, Les Moulins favorise la réinvention de l’espace et la création d’œuvres en résonnance avec l’histoire des lieux.

SNCF Transilien : Gare Paris Est - Coulommiers (P). À Coulommiers prendre le bus SNCF dir. La Ferté-Gaucher. Arrêt, Chailly-Boissy-le-Châtel.
Voiture Google Map : Studio Orta Les Moulins. Moulin Sainte-Marie, rue des Papeteries, 77169 Boissy-le-Châtel.
Navette : Vernissage de la Galleria Continua. Pour vous joindre à la navette-vernissage, veuillez contacter la galerie.

Exposition à ne pas manquer | Peterborough UK

Exposition à ne pas manquer | Peterborough UK

10 septembre 2016 - 04 décembre 2016
City Gallery and Museum, Peterborough, Angleterre
Exposition personnelle

Lucy + Jorge Orta, qui explorent depuis plus de 25 ans les problématiques sociale et écologique, mettent l’accent sur le gaspillage et la distribution alimentaires dans une exposition monographique à la City Gallery and Museum à Peterborough. Cette exposition réunit un ensemble d’œuvres liées à la « politique alimentaire » et aux rituels liés au partage du repas. The Art Newspaper

L’exposition s’articule autour de deux sculptures inédites. Bread s’inspire de 70 x 7 The Meal qui s’est déroulé à Peterborough (2015) et durant lequel une centaine de pains furent préparés par les habitants avant d’être moulés en aluminium. Portés par de traditionnelles charrettes, ces humbles objets qui traversent cultures et siècles évoquent le cycle ancestral des semailles, des récoltes et de la mouture, le travail manuel du bois et le pétrissage qui génèrent ces manifestations uniques à nos besoins fondamentaux.

Inspirée d’une expédition en Amazonie péruvienne (2009), l’installation Seeds se compose d’une trentaine de « semences-objets » en verre de Murano. Elle est entourée par une collection de dessins aquarellés formant une grainothèque métaphorique. La beauté et la diversité de notre monde naturel sont les éléments prévalents au rôle de « préservation » des variétés menacées d’extinction mené par les artistes.

Cette exposition rassemble également des œuvres historiques telles que Dans le même panier (1997) et Hortirecylcing Enterprise (1999) ainsi que l’intégralité des éditions limitées d’assiettes en porcelaine Royal Limoges réalisées pour la série 70 x 7 et présentées sur des chemins de table en soie jacquard sur mesure, tissés par des tisserands du Suffolk.

Pour accompagner cette exposition, Metal Peterborough organise un programme d’activités de sensibilisation autour des politiques alimentaires.

 

Antarctica World Passport | La Littorale #6

Antarctica World Passport | La Littorale #6

26 août 2016 - 02 novembre 2016
Anglet, France
Exposition de groupe

Sous le commissariat de Paul Ardenne, la sixième Biennale d’art contemporain d’Anglet, La Littorale #6, propose un parcours de plein air constitué d’œuvres monumentales installées dans des espaces emblématiques : La Barre, le parc écologique Izadia, le front de mer, ainsi que La Chambre d’Amour.

 La Littorale s’interroge sur les tensions dont les rivages maritimes font aujourd’hui l’objet, de manière concrète comme métaphorique. Elle est envisagée comme un « théâtre de contradictions ».  L’exposition met en scène des œuvres renvoyant tant à la société heureuse que suggère l’univers balnéaire qu’à l’actualité, malheureuse celle-là, que sous-tend aujourd’hui la notion du littoral, envisagé comme frontière physique mais plus encore politique.

Dans ce contexte, Lucy + Jorge Orta présente une œuvre monumentale spécialement commanditée pour la biennale : M.I.U.  Antarctica World Passport, Mobile Delivery Bureau. Un ancien véhicule de l’armée, transformé et équipé d’objets et matériaux de survie (civières, lits de camps, bouées, bidons…), évoque symboliquement une « Unité d’Intervention Mobile » qui pourrait intervenir en situation d’urgence en offrant hébergement, eau et nourriture. Développés depuis une dizaine d’années, ces modules destinés à faciliter l’autonomie et la mobilité des personnes sont également un moyen d’engager un dialogue et une interaction avec la communauté où l’œuvre est présentée.

Installée sur la plage de La Barre au nord d’Anglet, elle évoque les mouvements migratoires liés aussi bien au dérèglement climatique qu’aux conflits qui sévissent dans de nombreux pays. Un bureau de délivrance de passeport international Antarctique, le plus important réalisé à ce jour, en fait également partie intégrante. L’Antarctique, un continent de partage dédié à la science, la préservation des ressources naturelles et la biodiversité, représente pour les artistes un symbole puissant, une utopie d’un monde sans frontières. Le Passeport International Antarctique a mobilisé à ce jour plus de 50 000 citoyens du monde non seulement à protéger l’Antarctique, réserve naturelle de 70 % de l’eau douce planétaire, mais également à lutter contre le réchauffement climatique et pour la paix.

Spirits | Triennale Emscherkunst | Allemagne

Spirits | Triennale Emscherkunst | Allemagne

04 juin 2016 - 18 septembre 2016
Vallée de Emscher, Ruhr, Allemagne
Exposition de groupe

À l’occasion de la troisième triennale Emscherkunst (4 juin - 18 septembre 2016), Lucy + Jorge Orta dévoilent leur dernière commande majeure : Spirits of the Emscher Valley (les "Spirits" de la vallée d'Emscher). Ce nouveau parcours d’art contemporain, réparti sur 50 km le long de la rivière Emscher, à travers parcs naturels et paysages post-industriels, traite de la transformation environnementale de la région de la Ruhr.

Pour cette exposition, Lucy + Jorge Orta intègrent trois "Spirits" à des endroits stratégiques qui ont un sens dans son histoire liée à la disparition des mines de charbon et des aciéries. Commencée en 2012, la série "Spirits" alterne sculptures figuratives et performances qui fonctionnent comme métaphores du lieu où elles s’inscrivent et tentent d’en capturer l’"âme". L’aspect participatif, au cœur du travail des artistes, est essentiel pour mener à bien cette "personnification" sculpturale. Lucy et Jorge Orta ont travaillé étroitement avec les habitants de la région ayant un lien particulier avec les lieux choisis et les ont incités à raconter les histoires de leur communauté.

Installées sur les bords du lac Phoenix à Dortmund-Hörde, Totem with Magpie (Totem avec pie) évoque la nouvelle génération qui doit se construire sur cette métamorphose industrielle, alors que Bird woman (La femme oiseau) réunit à nouveau symboliquement la partie est et ouest de Phoenix reliées dans le passé par un viaduc. À la cokerie Hansa à Dortmund-Huckarde, fermée depuis les années 90, Observer (L’observateur) témoigne tel un oracle de la transformation du paysage : la Nature reprend ses droits, investit les vestiges du passé.

OrtaWater | Abattoirs Toulouse

OrtaWater | Abattoirs Toulouse

22 mai 2016 - 16 octobre 2016
Les Abattoirs, Toulouse, France
Exposition de groupe

Studio Orta est heureux d’annoncer sa participation à l’exposition collective Interractions qui prendra place aux Abattoirs, à Toulouse du 22 mai au 16 octobre 2016.

L’exposition explore les interactions entre l’homme et son environnement, à travers les variations thématiques de l’exploitation, de la destruction et de la préservation. Les œuvres des artistes : Hicham Berrada, Julian Charrière, Lucy + Jorge Orta, Liam Sy Paquemar, Marie Velardi, Guido Van der Werve et Stefanie Zoche, représentent à travers différents mediums, la nature ambiguë de l’homme dans sa relation à l’environnement, notamment son rapport à la fois de dépendance et de domination face aux ressources naturelles de la planète.

Fluvial Intervention Unit de Lucy + Jorge Orta, sculpture emblématique de la série OrtaWater, est un moyen de transporter mais également d’orienter l’eau. L’élégant canoë en bois d'érable semble suspendu dans le temps, parmi les tuyaux et récipients destinés à transporter cette ressource naturelle.

Life Guards dans l'exposition Sains et Saufs

Life Guards dans l'exposition Sains et Saufs

23 mars 2016 - 21 août 2016
Mudac, Lausanne, Suisse
Exposition de groupe

L’exposition Sains et Saufs organisée par Claire Favre Maxwell au Mudac à Lausanne, du 23 mars au 21 août 2016, se concentre sur les thèmes de la sécurité, de la peur, de la protection et de la surveillance au 21ème siècle, et répond à ce phénomène à travers le design, les objets du quotidien, la photographie et l’art contemporain.

La mode actuelle de l'extrême sécurité  – rejetant l’inattendu et planifiant chaque éventualité – est en train de devenir un standard imposé et reflète le déni de la mort, caractéristique de la société contemporaine. D’innombrables instructions de sécurités exposent en détail les procédures pour éviter les risques dans l’espace public, alors que le nombre croissant des portes d'entrées publiques sont lourdement contrôlées – nos visages, nos corps, nos empreintes digitales et nos pupilles sont scannés de façon répétée. La société occidentale s’oriente vers l’ultra-sécurité, vers un refus de l’inattendu et un désir absolu de tout anticiper.

Sous la rubrique protection, Lucy + Jorge Orta présentent des sculptures de la série Life Guard, qui incorporent des objets de surplus de la Croix-Rouge. Des civières se transforment en combinaisons collectives ; des lits de camps se décrochent de leur structure devenant des sacs de couchages ; des sacs à dos se convertissent en de multiples habitats ; les toiles des lits de camps mutent en harnais collectifs ; des canots pneumatiques se déploient en radeaux de sauvetage. Une multitude infinie de prototypes mutables et utopiques de survie ont été conçue par les artistes au cours de ces dix dernières années.

 

Les Forces de la Nature – expositions en Belgique

Les Forces de la Nature – expositions en Belgique

11 mars 2016 - 26 juin 2016
Galerie Valérie Bach, Brussels - Budafabriek, Kortrijk
Exposition de groupe

Suite au sommet COP21 sur le climat à Paris, un nombre croissant d’expositions se sont penchées sur les questions qui mettent en avant les problèmes environnementaux. Le travail de Lucy + Jorge Orta a été prédominant dans ces débats visuels, partageant le point commun de refléter les conditions et la place de l’homme au sein de la nature.

Les sculptures des projets Amazonia et OrtaWater sont actuellement présentées dans deux expositions en Belgique avec deux approches curatoriales différentes.

The Force of Nature, Galerie Valerie Bach Brussels : du 11 mars au 21 mai 2016. 
Organisé par James Putnam, The Force of Nature, s’inspire non seulement de la nature mais aussi de son processus : son évolution, sa naissance, son développement, son vieillissement, sa décomposition et sa modification. La nature est constamment dans un état de transformation. La connaissance pointue et la sensibilité des artistes face à ce changement sont cruciales dans la création de leur oeuvres qui peut être spécifique au site, monumentale ou éphémère. Les artistes, de part leur utilisation de différents types de medias, recherchent et transmettent des façons innovantes et créatives de repenser notre relation à la nature. Les oeuvres peuvent être évocatrices, provocatrices ou sublimes, et peuvent aussi délivrer un message environnemental urgent.

Water.War, Budafabriek Kortrijk : du 13 mars au 26 juin 2016.
Water.War présente les projets d’artistes, de designers, de chercheurs, d’entrepreneurs et d’ONG qui s’intéressent tous à la relation entre l’être humain et l’eau, et/ou cherchent des solutions pour une relation durable entre les deux. Alors que les artistes questionnent le monde, un grand nombre d’experts travaillent afin de trouver des solutions spécifiques aux problèmes majeurs actuels. La connexion critique entre ces différents acteurs ne mène pas seulement à une confrontation intéressante entre les disciplines, mais inspire les publics à agir positivement et penser de manière critique à cette ressource naturelle.

Symphony for Absent Wildlife en Angleterre

Symphony for Absent Wildlife en Angleterre

30 janvier 2016 - 24 avril 2016
Attenborough Arts Centre, Leicester
Exposition Personnelle

Le nouveau centre d’art Attenborough Arts Centre, au sein du campus de l’University of Leicester sera inauguré par une exposition personnelle de Lucy + Jorge Orta, du 30 janvier au 24 avril 2016. À cette occasion, le travail présenté propose d’entrecroiser différents liens : la pénurie des ressources, la disparition des espèces, le changement climatique et la migration.

L’œuvre centrale de l’exposition est Symphony for Absent Wildlife, une commande de la Nuit Blanche Calgary au Canada, elle a été adapté au cadre de la galerie pour créer une installation audio immersive. L'audience rencontre un orchestre de créatures masquées, sculptées dans du feutre. Ils soufflent dans des appeaux en bois et les tiennent dans le creux de leurs mains en céramique. Le concert de l'aube des musiciens-oiseaux monte en puissance jusqu’à un arrêt abrupt, laissant le public avec un profond sentiment de perte.

Dans les autres salles se déploient les œuvres de la série Life Line, Life Guard et Amazonia qui tissent une histoire visuelle, se confrontant aux problématiques de survie. Bien que nombre de ces travaux aient été concus il y a plus de dix ans, ils sont d'autant plus actuels aux vues des récents évènements.
Les objets, vitrines et dessins dérivés de l’expédition des artistes en Amazonie péruvienne en 2009, se font le récit d’un oasis de biodiversité dans un état critique. Dans le même temps, ils tirent notre regard vers le monde qui nous entoure, la beauté des millions d’espèces qui dépendent localement et globalement de l’Amazonie pour leur survie, ainsi que les cycles de la vie et de la mort.

Exposition personnelle  | Jane Lombard Gallery NY

Exposition personnelle | Jane Lombard Gallery NY

14 janvier 2016 - 20 février 2016
Jane Lombard Gallery, New York, USA
Exposition personnelle

Lucy + Jorge Orta sont très heureux d’annoncer leur première exposition personnelle à New York à la Jane Lombard Gallery Chelsea. Du 14 janvier au 20 février, les artistes présenteront Antarctica, avec les œuvres les plus représentatives de cette série.

Aux cotés de Dome Dwelling, le village d'architectures éphémères installé en Antarctique en 2007, les œuvres Life Line et Drop Parachute sont présentées ainsi que plusieurs dessins à l‘aquarelle inspirés de l’expédition extraordinaire des artistes.

L’œuvre principale de l’exposition est le Bureau de Délivrance du Passeport Universel Antarctique, une installation itinérante recemment présentée au Grand Palais à Paris pendant la COP21 la conférence sur le climat. Les visiteurs du bureau de délivrance du Passeport Universel Antarctique, une composition architecturale faite à partir de matériaux de récupération, reçoivent un Passeport Universel Antarctique numérotée, et en échange, promettent de soutenir les principes du projet : agir contre les effets du réchauffement climatique et lutter pour la paix.

Depuis 2008, 55 000 passeports ont été imprimés, les visiteurs de l’exposition de Lucy + Jorge Orta à la Jane Lombard Gallery seront invités à s’inscrire pour leur passeport personnalisé, et à rejoindre la communauté des citoyens du monde. www.antarcticaworldpassport.com

 

 

 

COP21 - Antarctica au Grand Palais

COP21 - Antarctica au Grand Palais

04 décembre 2015 - 10 décembre 2015
Grand Palais, Paris, France
Installation publique

Citoyens du monde, rejoignez la communauté du Passeport Universel Antarctique. 

Lucy + Jorge Orta sont heureux d’annoncer leur participation à la COP21 Conférence sur le climat avec leur installation Bureau de Délivrance du Passeport Universel Antarctique, qui sera installée dans la nef du Grand Palais, pour ArtCOP21 le festival artistique sur le climat.

Le projet Antarctica World Passport met en avant l’urgence de prendre en considération les personnes et les communautés victimes des conséquences du changement climatique. Des dizaines de milliers de personnes à travers le monde ont déjà montré leur soutien et se sont inscrites au Passeport Universel Antarctique. Pendant la COP21, du 4 au 10 décembre, des milliers d’autres passeports seront délivrés aux visiteurs présents pour l’exposition Solutions21 au Grand Palais. Le Passeport Universeal Antarctique est remis à chaque personne qui souhaite devenir membre d’une communauté mondiale sans frontière tout en s’engageant à protéger l’environnement, à respecter l’humanité et à promovoir la paix.

Le Passeport Universel Antarctique découle d’un ensemble d’expériences et de réflexions nées du voyage des artistes Lucy + Jorge Orta sur le continent Antarctique en 2007. Ses paysages immaculés sont aussi devenus le symbole du changement climatique. Les déplacements de populations et les transformations géographiques, en particulier sur les régions côtières ou en désertification, redessinent localement, autant que globalement, les frontières. Le changement climatique est un phénomène global et sans frontière qui atteint toutes les régions du monde sans distinction. Notre réponse doit, elle aussi, être universelle et sans frontière. Rejoinez-nous au Grand Palais, ou en ligne www.antarcticaworldpassport.com

Dans le cadre de la Conférence des Parties Créatives, le 6 décembre à 17h, ArtCOP21 et COAL, vous invite à la Gaîté Lyrique Paris pour un entretien - portrait de Lucy + Jorge Orta, animé par la journaliste Lydia Ben Ytzhak.

Antarctica à Vienna Art Week

Antarctica à Vienna Art Week

17 novembre 2015 - 10 janvier 2016
Kunst Haus Wien, Exposition de groupe
Autriche

Si vous êtes dans la capitale autrichienne pour la Vienna Art Week, ne manquez pas l’occasion de voir un fragment d’Antarctic Village dans l’exposition Creating Common Good à la Kunst Haus Wien, du 17 novembre 2015 au 10 janvier 2016.

Réalisée par Robert Punkenhofer et Ursula Maria Probst, l’exposition explore la notion du “bien commun” – le partage des ressources naturelles, des espaces publics et des services – qui met en évidence l’urgence de remettre en question la notion des biens communs. Des sujets tels que les microsystèmes alternatifs, les processus de gentrification, les crises migratoires, à la critique des coupures budgétaires de l’éducation et la culture, sont explorés par les artistes : Atelier Van Lieshout, Joseph Beuys, Ramesch Daha, Leon Golub, Tamara Grcic, Teresa Margolles, Martha Rosler et Lucy + Jorge Orta. Ils questionnent la création et l’utilisation des ressources pour proposer des alternatives à l’ordre établi et certains d'entre eux se tiennent à une mission éthique de reformuler la société.

Antarctic Village - Dome Dwelling de Lucy + Jorge Orta, installée sur le continent de l’Antarctique en 2007, soulève des questions autour des problèmes reliés à l’environnement, la politique, l’autonomie, l’habitat, la mobilité et les relations entre les personnes. Chaque tente-habitation, fabriquée à la main avec des drapeaux de différents pays du monde, ainsi que des vêtements et des gants, est sérigraphiée avec un nouvel article de l'UN Déclaration des droits de l’homme (13.3). Depuis l’éveil d’une crise migratoire sans précèdent, et la hausse du déplacement des communautés du au réchauffement climatique, le projet Antarctica est un puissant rapel afin de redéfinir la notion de bien commun.

OrtaWater à ZKM Karlsruhe

OrtaWater à ZKM Karlsruhe

31 octobre 2015 - 28 février 2016
ZKM Centre for Art Media & Culture , Exposition de groupe
Allemagne

Lucy + Jorge Orta sont très heureux d’annoncer leur participation à Global:Exo-Evolution, une exposition de Peter Weibel, Sabiha Keyif, Philipp Ziegler et Giulia Bini, qui aura lieu au ZKM | Center for Art and Media à Karlsruhe, du 31 octobre 2015 au 28 février 2016.

Exo-Evolution s’intéresse à l’enchevêtrement de l'art et de la science et l’usage artistique des nouvelles technologies, ouvrant vers une vision du futur. Cette nouvelle réalité, modelée par des cyborgs imprimés en 3D, des chimères, des molécules, des fonds génétiques, des technologies portables, des formes de vie synthétique, des costumes bioniques, des rétines en silicones, du tissu artificiel, de la manipulation génétique ou encore de la physique quantique, est profondément liée aux solutions telles que le combat contre la pollution en séparant l’oxygène du CO2.

Dans ce contexte, Lucy + Jorge Orta présentent Zillie Fluvial Intervention Unit, un immense bar à eau flottant qui porte des centaines de bouteilles d’eau commerciales collectées dans le monde entier. Cette oeuvre pose les questions entourant la privatisation et la main mise des entreprises qui affectent l’accès universel à l’eau. Fluvial Unit fait parti de la série OrtaWater, qui explore à travers une association d’expérimentation sculpturale et de collaboration scientifique, la pénurie de cette ressource naturelle, sa pollution, son processus de purification et ses méthodes de redistribution.

Ouverture exceptionnelle | Studio Orta Les Moulins

Ouverture exceptionnelle | Studio Orta Les Moulins

18 octobre 2015
Les Moulins, Boissy-le-Châtel
France

Vous êtes cordialement invités à l’ouverture exceptionnelle du Studio Orta Les Moulins, le dimanche 18 octobre, de 12h à 16h.

Lucy + Jorge Orta, la condition du vivant, regard critique de Philippe Piguet

Pour certains artistes qui entretiennent à l’espace un rapport privilégié, il leur faut à un moment donné de leur histoire trouver leur lieu. Non pour s’y poser – ceux-là sont de nature nomade et leur art n’existe que dans l’idée de déplacement – mais pour en faire tout à la fois le creuset de toutes sortes d’expériences à diffuser par suite dans le monde et le réceptacle de celles réalisées ici et là. Pour Lucy et Jorge Orta, Les Moulins répondent exactement à cette nécessité. Ils s’y sont donc installés depuis quinze ans, œuvrant à les dynamiser de leurs différentes aventures et les transformant en un espace prospectif d’échanges et de dialogues.

Dans le champ de l’art contemporain, Lucy + Jorge Orta se sont imposés depuis de très nombreuses années comme les figures parangons d‘un engagement artistique en rapport à la question cruciale de l’environnement. Quelle que soit la forme qu’ont prise leurs faits et gestes, leur préoccupation est d’interpeller le regard aux problèmes majeurs que rencontre notre monde dans tous les registres de son évolution. Qu’il s’agisse de l’eau, de la biodiversité, du réchauffement climatique, voire des questions d’identité, de frontière et de migration, Lucy et Jorge Orta agissent en militants indépendants, l’esprit libre de toute contrainte idéologique, dans l’unique intention de préserver ce qui fonde la condition du vivant, condition sine qua non sans quoi celle de l’homme n’est pas respectée.

Pour s’y rendre en voiture. Pour s’y rendre en train. Informations Galleria Continua Les Moulins.

L’exposition Lucy + Jorge Orta, la condition du vivant est ouverte sur RDV uniquement.

No Borders! Antarctic Village révélé à Genève

No Borders! Antarctic Village révélé à Genève

11 octobre 2015 - 13 octobre 2015
Sicli Pavillon, Solo show
Switzerland

À l’occasion de la Nansen Initiative Global Consultation, l’œuvre de Lucy + Jorge Orta Antarctic Village – No Borders est présentée dans le pavillon Sicli à Genève, du 11 au 13 octobre 2015. L’installation, dans le cadre du projet DISPLACEMENT, explore les problèmes de territoire et d’identité.

Organisée par l’University of the Arts de London, l’exposition DISPLACEMENT est conçue comme un projet culturel intégré au processus consultatif de Nansen Initiative, plaçant au premier plan la pratique artistique et la recherche comme une méthodologie afin d’ajouter de la valeur au processus. DISPLACEMENT fournit une interface publique dynamique et amplifie les connaissances sur les problèmes clefs et les chalenges en regard du besoin urgent de reconnaitre la détresse des personnes déplacées en conséquence des lents et soudains désastres, pour la plupart exacerbés par les changements climatiques.

Pendant la Nansen Initiative Global Consultation, des représentants de 100 pays du monde entier, ainsi que des organisations internationales, ONG et universitaires, viendront ensemble soutenir le projet Protection Agenda, qui répond aux besoins des personnes déplacées à travers les frontières internationales dans les contextes de désastres, incluant les effets du changement climatique.

Parmi les artistes invités Robin Jenkins, Andri Pol, Din e. Shilby, Marie Velardi et Chris Wainwright, Lucy + Jorge Orta distribueront le Passeport Universel Antarctique, qui inclut une proposition de ratifier la Déclaration universelle des droits de l’homme. Art 13.3: Tout être humain a le droit de se déplacer librement et de circuler au-delà des frontières vers le territoire de son choix. Aucun individu ne peut avoir un statut inférieur à celui du capital, des marchandises, des communications et de la pollution qu’ignorent tout frontière.

Meteoros - Grande première en France

Meteoros - Grande première en France

26 septembre 2015 - 17 janvier 2016
Gare Lille Flandres, Oeuvre publique
France

Un lieu de rencontre suspendu, le ciel est l’agora de notre imagination.

Lucy + Jorge Orta inaugureront leur sculpture reconnue internationalement Cloud | Meteoros à Lille le vendredi 25 septembre à 19h. Suspendue à l’intérieur de la Gare Lille Flandres, l’installation monumentale accueillera les visiteurs de la nouvelle édition de Lille 3000 | Renaissance.

Du 26 Septembre 2015 au 17 Janvier 2016, cinq nuages éthérés flotteront au dessus de 80 000 personnes qui transitent par la ville chaque jour. Deux nuages, initialement créés pour Terrace Wires à la gare St Pancras International de Londres, seront associés à trois nouveaux nuages conçus spécifiquement pour l’exposition Renaissance. Les nouvelles sculptures représentent un chérubin ailé, prenant les traits d’un adolescent de la région sélectionné par le comité de Lille 3000.

“Meteoros” est un mot dérivé du grec ancien, signifiant “au milieu de”. Les nuages constituent depuis toujours des liens entre le réel et l’imaginaire, entre le paradis et la terre, la légèreté et la gravité. Ils peuplent les cieux des fresques de la Renaissance, où ils sont souvent représentés peuplés de profanes et de prophètes, d’anges et de divinités. Tout au long de l’histoire, cette voute céleste a été un espace de convivialité, d’apprentissage et d’échanges. Tout comme leur série 70 x 7 the Meal, qui invite les gens à partager un repas dans des espaces publics, Cloud | Meteoros est une œuvre d’art public suspendu momentanément, comme un souffle d’air frais.

Renseignements presse elsa.urtizverea@lille3000.com

Harvest à Peterborough | 70 x 7 The Meal

Harvest à Peterborough | 70 x 7 The Meal

19 septembre 2015 - 20 septembre 2015
Cathedral Square Peterborough, Installation publique
Royaume-Uni

HARVEST est un festival public de grande ampleur d'un weekend, organisé par Metal, l'association artistique anglaise fondée par Jude Kelly CBE.

Des festivités autour de l’art, de la musique et de la nourriture vont attirer des milliers de personnes à Peterborough, pour célébrer la fin de la moisson, accueillir la nuit de la moisson, et participer à 8000 ans d’héritage agricole de la ville. L'évènement artistique principale de ce weekend est 70 x 7 The Meal – l'oeuvre reconnue mondialement de Lucy + Jorge Orta – une immense table dressée pour 500 invités, sur la place historique de la Cathédrale de Peterborough.

70 x 7 The Meal, act XXXIX Peterborough, représente la premier grand repas en plein-air au Royaume-Uni et le 39ème de la série en cours, qui engage différentes communautés pour discuter ensemble de sujets liés à la nourriture, à sa distribution et à sa production. Lucy + Jorge Orta ont dessiné un service de table sur mesure de 500 assiettes de porcelaine Royal Limoges commémorative, un chemin de table de jacquard en soie tissé de fils d’or, et d’immenses planches à pain sculptées par les résidents d’HMP (Peterborough). Comme pour tous les « acts » de 70 x 7 The Meal, sept invités doivent inviter sept autres invités, et ainsi de suite, se créant ainsi une réaction en chaine qui assure un mélange diversifié de personnes. En supplément d’une loterie publique, l’équipe de Metal et des bénévoles de la soupe populaire de Peterborough vont servir des centaines d’invités spontanés.

Le menu, préparé par le chef reconnu Lee Clarke du restaurant Clarkes, inclut des ingrédients provenant des fermes, des jardins ouvriers et des potagers des communautés de Peterborough. Ensemble, avec Eloïse Moody récompensée du prix de chapelière, Lee va cuire cinq cent miches de pains contenant des messages pour stimuler les conversations entre les convives.

L’opportunité de créer 70 x 7 the Meal, act XXXIX pour Peterborough a permis à Lucy + Jorge Orta de réaliser un projet d’une ampleur considérable, comparable à ceux qu’ils avaient organisé à travers l’Amérique et l’Europe, dans une région considérée comme étant à la fois la corbeille à pain de l’Angleterre mais se situant aussi en bas du classement des 20% d’engagement public pour les arts du Royaume-Uni.

70 x 7 The Meal se conclut par la réalisation d’une monographie éditée par Black Dog Publishing et une exposition personnelle à la Peterborough City Gallery, Septembre 2016.

Food Water Life | Dernière étape au Canada !

Food Water Life | Dernière étape au Canada !

29 août 2015 - 06 décembre 2015
Museum London, Ontario, Exposition monographique
Canada

Après la grande tournée aux Etats-Unis, l’exposition triptyque Food Water Life est présentée au Museum London, Ontario du 29 aout au 6 décembre 2015. La dernière étape de l’exposition présente trois projets qui parcourent deux décennies de collaboration artistique entre Lucy + Jorge Orta. À travers des sculptures, des dessins, des installations et de la vidéo, les artistes explorent les sujets majeurs qui définissent le 21ème siècle : la biodiversité, l’environnement durable, le changement climatique et l’économie sociale.

En tant qu’héritier de la pratique de la sculpture sociale, formulé par l’artiste et activiste allemand Joseph Beuys dans les années 1960, les œuvres des Orta sont des reliques de leur propre fonction – les assemblages tels que Processing Units et Purification Factory, qui représentent, respectivement, une plateforme pour la préparation de la nourriture glanée sur les marchés et un mécanisme de purification de l’eau. D’autres sculptures ont été créées lors d’une expédition en Antarctique en 2007, et qui participent à l’effort de modifier la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. Ces œuvres sont des métaphores en action, des constructions qui accomplissent des missions pour lesquelles elles sont emblématiques.

Food Water Life fut initié par la Tufts University Art Gallery en 2012 par les commissaires d’exposition curatorsquared. L’exposition a été accueilli par : Richard E. Peeler Art Center ; Ben Maltz Gallery ; Herbert F. Johnson Museum of Art ; Zilkha Gallery.

Haut de page
S'inscrire à la Newsletter