Procession Banners | IKON

Procession Banners | IKON

23 octobre 2018 - 20 janvier 2019
Ikon - Medicine Bakery & Gallery
Birmingham, Royaume-Uni

L'exposition Procession Banners, sélection de bannières de procession* créées par Lucy Orta avec la participation des femmes de la prison de Downview, sera présentée pour la première fois par la galerie Ikon à la Medicine Bakery & Gallery à Birmingham du 23 octobre 2018 au 20 janvier 2019.

En janvier 2018, Lucy Orta commence à collaborer avec un groupe de détenues dans le cadre de «Making For Change», unité de formation et de fabrication de mode du London College of Fashion installée à la prison de Downview. Commanditées par Historic England, 30 bannières vont ainsi être conçues par ces femmes, assistées par les étudiants du LCF, pour marquer le centenaire du droit de vote des femmes au Royaume-Uni. En 2016, la fermeture de la prison de Holloway, la plus grande prison pour femmes d'Europe et site notoire où plus de 1 000 suffragettes ont été emprisonnées pendant leur lutte pour obtenir le droit de vote, entraine le transfert de centaines de femmes à la prison de Downview. À travers une série d’ateliers, Lucy Orta a recueilli leurs témoignages sur ce que signifie être une femme aujourd'hui, le pouvoir du vote et notre avenir commun. Des bannières ont ainsi été réalisées pour Processions, la grande marche du centenaire produite par Artichoke qui s’est déroulée le 10 juin 2018 dans plusieurs villes du Royaume-Uni. En novembre 2018, Lucy Orta sera l’invitée du programme d’artistes en résidence Loop the Loop 2018 d’Ikon qui se déroule à bord de Slow Boat, une péniche reconvertie, et dans les espaces communautaires du quartier Ladywood à Birmingham. Au cours de sa résidence, Lucy Orta et MotherShip Projects s’associeront aux communautés locales pour créer une bannière de procession sur la base d’expériences personnelles. Samedi 17 novembre, à l’occasion du centenaire du droit de vote des femmes au Royaume-Uni, Lucy Orta, MotherShip et les étudiants de l’Université de Birmingham défileront avec la bannière réalisée lors d’une procession dans les rues de Birmingham.
 
* Les participants ont chacun reçu un prix Gold Koestler en août 2018.

Peewit | Capitale Culturelle 2018

Peewit | Capitale Culturelle 2018

01 septembre 2018
Sculpture publique, commissariat Anna Tilroe
Sloten, Pays-Bas

Studio Orta est heureux d'annoncer la création d’une nouvelle commande publique "Peewit", fontaine située dans la ville de Sloten au Pays-Bas et réalisée dans le cadre de 11Fountains, pour la capitale européenne de la culture Leeuwarden-Fryslân 2018.

11Fountains est inspiré par la plus légendaire de toutes les traditions hollandaises, "Eleven Cities Tour", une course de patinage sur glace de 200 kilomètres à travers le paysage de la Frise et onze villes historiques. Onze fontaines contemporaines ont ainsi été commandées à onze artistes internationaux renommés, afin d’établir un lien entre le monde complexe et global d'aujourd'hui et l'histoire d'un lieu et de sa population.

La fontaine "Peewit" créée par Lucy + Jorge Orta se compose d’un empilement périlleux de seaux, jerricans, cuvettes et bassines —ustensiles que l’on peut trouver aisément partout dans le monde. Ils renvoient à quelque chose que nous possédons en abondance dans notre société, mais qui est loin d’être un acquis dans d'autres parties du monde : l'eau ! L'eau est la source de toute vie. L'eau se déverse, remplissant et débordant des différents récipients dans un flot continu qui semble ne jamais vouloir se tarir. Deux enfants ont escaladé cette tour vacillante afin de libérer le vanneau d'une vieille tradition frisonne : la collecte des œufs de vanneaux au printemps. Cet oiseau est en effet devenu une espèce en voie de disparition en raison de la croissance rapide des technologies liées à l’agriculture intensive et à l’élevage. Le vanneau tient ici dans son bec une clé en or, symbole de la ville de Sloten et des liens étroits qui soudent sa communauté.

Pour vous joindre à l’inauguration le 18 mai, en présence des onze artistes, parmi lesquels Allora et Calzadilla, Stephan Balkenhol, Johan Creten, Mark Dion et Cornelia Parker, contactez 11Fountains.

PROCESSIONS 1918-2018

PROCESSIONS 1918-2018

10 juin 2018
Londres, Angleterre

Studio Orta est heureux de présenter la nouvelle commande de Historic England, afin de commémorer le centenaire du mouvement des Suffragettes et la mémoire de celles qui furent emprisonnées à Holloway durant leur lutte pour obtenir le droit de vote.

La prison de Holloway à Londres était l'un des sites notoires associés au mouvement des Suffragettes. Lors de sa fermeture en 2016, plus de 300 femmes ont été déplacées à la prison de Downview. Depuis janvier 2018, Lucy Orta travaille avec elles pour concevoir et créer une série de bannières pour Processions, une marche historique qui a eu lieu le 10 juin 2018.

Les bannières conçues au HMP Downview sont issues de perspectives historiques sur la campagne des suffragettes, d’ateliers participatifs et artisanaux permettant de recueillir des témoignages, en considérant notamment ce que signifie être une femme aujourd'hui, le droit de vote et notre avenir commun. Des étudiants du London College of Fashion ont participé au processus. Voir blog. Les bannières brodées à la main ont été assemblées au centre de formation pédagogique Making for Change au sein de la prison, mis en place par le ministère de la Justice et LCF pour fournir aux détenues qualification et expérience professionnelles.
 
Produit par Artichoke dans le cadre de 14-18 NOW, Processions marque le centenaire du droit de vote des femmes, en un portrait vivant et émouvant des femmes au XXIème siècle. Informations presse, Flint PR.

Warmingland

Warmingland

02 juin 2018 - 05 juin 2018
Exposition de groupe - commissariat : Alice Audouin et Marguerite Courtel
Parvis de l’Hôtel de Ville, Paris, France

Dans le cadre du Forum International de la Météo et du Climat qui se déroulera à Paris du 2 au 5 juin 2018, Studio Orta met en place un nouveau Bureau de délivrance du Passeport Universel Antarctique au sein de l’exposition collective Warmingland.
 
Clin d’œil humoristique à Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, l’exposition Warmingland montre que ce pays merveilleux qui est notre terre se réchauffe de manière préoccupante. Warmingland projette de l’autre côté du miroir dans un monde où l’air est pollué, où les coraux blanchissent et où les îles disparaissent sous la montée des eaux. Mais aussi un monde où les citoyens s’émerveillent des beautés de la nature, se mobilisent et participent à la sauvegarde de leur bien commun.
L’Antarctique, au climat extrême, est un indicateur majeur du réchauffement climatique, phénomène global qui touche toutes les régions du monde sans distinction de frontière. Pour les artistes Lucy + Jorge Orta, ce continent incarne une utopie : un lieu de recherche, de partage et de collaboration sans frontières pour le bien de l’humanité toute entière, un message d’espoir aux futures générations.
Le Passeport Universel Antarctique qui sera délivré du 2 au 5 juin, invite les visiteurs du Forum à se mobiliser en rejoignant la communauté NO BORDERS qui compte plus de 30 000 citoyens engagés dans le monde depuis sa création en 2008.
Rejoignez-nous sur www.antarcticaworldpassport.com

Rencontre avec les artistes dimanche 3 juin à 16h30.

Folly | National Trust

Folly | National Trust

27 avril 2018 - 04 novembre 2018
Sculpture publique
Fountains Abbey et Studley Royal, North Yorkshire, Angleterre

Studio Orta est heureux d'annoncer une nouvelle commande publique, « Gazing Ball », réalisée pour Folly! 2018 Fountains Abbey et Studley Royal Water Garden, inscrit au patrimoine mondial et l'un des parcs nationaux les plus prestigieux et les plus visités du National Trust.

Pour Folly! 2018, Lucy + Jorge Orta réinventent la folie architecturale située près de la Maison des Banquets où se dressait autrefois la Rotonde, un temple ionique classique. Leur interprétation contemporaine de la folie du XVIIIème siècle, issue de leur série Totipotent Architecture, propose une fonction et un potentiel inédits à cette architecture perdue.

Les artistes ont volontairement rompu avec la forme hexagonale traditionnelle néo-classique pour créer une sculpture en « tension oppositionnelle », une caractéristique du design paysager de Studley. Ils ont imaginé une structure pentagonale avec une colonnade en trompe l'œil ; le dôme a été remplacé par une tour à axe rotatif sur laquelle se tient délicatement en équilibre une sphère miroir.

Cette énorme sphère est conçue pour refléter et déformer les jardins environnants, tandis que les fenêtres géométriques agissent comme des dispositifs de cadrage offrant aux visiteurs de multiples perspectives sur le Moon Pond, et une vue imprenable sur l'Octagon Tower gothique. « Gazing Ball » est destiné à nous rappeler l'aspect multifonctionnel des folies et à proposer de nouvelles interprétations du paysage.

Pour toute demande, veuillez contacter Folly!

Women House | Monnaie de Paris

Women House | Monnaie de Paris

09 mars 2018 - 28 mai 2018
Exposition de groupe - commissariat : Camille Morineau et Lucia Pesapane
Monnaie de Paris, France

Présentée à la Monnaie de Paris à partir du 20 octobre, Women House est la rencontre de deux notions : un genre – le féminin – et un espace – le domestique. Cette exposition majeure rassemble les œuvres de 39 artistes internationales femmes du XXe et XXIe siècle, regroupées en huit chapitres qui reflètent la complexité des points de vue possibles sur le sujet, à la fois féministes, mais aussi poétiques, politiques ou nostalgiques.

Dans ce contexte, Lucy Orta présente l’œuvre Body Architecture - Collective Wear 4 persons. Suite à la série Refuge Wear (1992-1998), Lucy Orta commence à travailler sur des structures portables collectives, passant de l'individu isolé à la notion de vie communautaire où des sculptures modulaires en forme de dôme ou de tente figurent les principes de solidarité et où les connexions physiques tissées entre les individus habitant ces espaces, symbolisent les liens innombrables qui peuvent se forger émotionnellement, intellectuellement, socialement et spirituellement.

Après l'étape parisienne, Women House s'exposera au National Museum of Women in the Arts à Washington D.C à partir du 8 mars 2018.

70 x 7 The Meal, Act XLI | Singapour

70 x 7 The Meal, Act XLI | Singapour

27 janvier 2018
NTU Center for Contemporary Art
Singapour

Studio Orta est heureux d'annoncer le second 70 x 7 The Meal à Singapour avec le NTU CCA, samedi 27 janvier, à l'occasion de The Current Convening # 3, en collaboration avec TBA21-Academy.

Le 41ème acte de cette série en cours Act XLI - Who owns the Oceans?, est un brunch discursif en plein air qui s'inspire de la tradition du repas communautaire pour créer une plate-forme explorant les questions relatives aux océans, telles que les droits aux ressources, à l'eau, la sécurité alimentaire et la propriété des pratiques, matériaux et images océaniques. Pour cet événement participatif, Lucy + Jorge Orta ont conçu une décoration de table relative à ces discussions d'actualité. Pendant le brunch, les invités continueront d'examiner les questions soulevées lors des séances de Convening # 3 qui auront lieu au NTU CCA du 25 au 28 janvier. Ce repas sur le thème océanique est élaboré en collaboration avec le restaurateur Ken Loon de The Naked Finn à Singapour, à base d’ingrédients produits localement, qui seront tous expliqués et intégrés dans une conversation plus globale sur les sources alimentaires de Singapour, son environnement spécifique et son infrastructure.

Pour réserver votre place au repas.

Exposition personnelle | Untitled Miami

Exposition personnelle | Untitled Miami

06 décembre 2017 - 10 décembre 2017
Jane Lombard Gallery - Stand A2
Miami Beach, USA

Studio Orta est heureux d'annoncer une exposition personnelle de Lucy + Jorge Orta à UNTITLED, Miami Beach 2017, avec la galerie Jane Lombard.

Différentes œuvres emblématiques des artistes y seront présentées : OrtaWater, Antarctica et Totipotent Architecture, dont l'esthétique à la fois poétique et fonctionnelle porte sur les mécanismes systémiques liés au changement climatique, à la diminution des ressources naturelles et la migration forcée.

Ces oeuvres se rejoignent dans la réalisation physique et conceptuelle de leur dernière série de peintures-assemblages, Derrame. Le hasard et l’accident sont au cœur du geste abstrait défini par ces œuvres, produisant sur la surface de la toile un mélange aléatoire de pigments et de formes organiques. Ce facteur accidentel est traité comme un phénomène incontrôlé, un événement qui reflète la force destructrice des catastrophes naturelles renforcée par le mépris humain et le chaos des cataclysmes sociopolitiques. Ces compositions fluides sous-jacentes trouvent leur origine dans les peintures Derrame de Jorge Orta, commencées dans sa ville natale de Rosario, en Argentine (1972-1984) pendant la "guerre sale". En cette période de terrorisme d'État et de censure, la peinture devient à la fois un acte politique de révolte et un acte émotionnel de frustration.

Peintures gestuelles, sculptures et performances alliées à la fonctionnalité, au design et à l'engagement politique composent un nouveau champ de réflexion. Dans les œuvres des artistes, les lignes et symétries structurent le chaos sous-jacent tout en ouvrant de nouveaux horizons. Les objets encadrent et contrôlent le débordement, continuum irrépressible cherchant à catalyser un cycle de renouveau et de possibilités.

Communiqué de presse - Untitled Miami 2017

Frieze Projects | Antarctica

Frieze Projects | Antarctica

04 octobre 2017 - 08 octobre 2017
Frieze London, Regent’s Park
Londres, Angleterre

Nous sommes heureux d’annoncer notre participation à Frieze Projects London avec Antarctica World Passport Delivery Bureau, une toute nouvelle installation sous forme de « convoi » composé d’anciennes remorques de l'armée modifiées, curatée par Raphael Gygax.

Depuis plusieurs années, Lucy + Jorge Orta se sont intéressés à la transformation de surplus militaires, des «armes de guerre», en «outils pour la paix», afin de leur insuffler de nouvelles significations. Ce nouveau bureau de passeport mobile, spécialement réalisé pour Frieze Projects, se compose de mini-bivouacs en référence au corps humain, de divers objets d’expéditions et d’un bureau où des agents distribueront les Antarctica World Passports. Une édition limitée de 5 000 passeports sera disponible pendant la semaine de Frieze du 4 au 8 octobre. Pour chaque passeport distribué, le titulaire de l’Antarctica World Passport est invité à rejoindre la communauté sans frontières, qui compte aujourd'hui plus de 19 000 citoyens en-ligne.

Suite à leur expédition en Antarctique en 2007, le projet Antarctica a été inauguré en 2008 lors de leur exposition rétrospective au Hangar Bicocca Milan, curatée par Bartolomeo Pietromarchi. Parallèlement à l’installation d’Antarctic Village – No Borders, les artistes ont créé le projet Antarctica World Passport. 50 000 exemplaires du passeport ont été imprimés à ce jour. Le passeport pour Frieze Projects sera la quatrième édition.

Pour Lucy + Jorge Orta, le paysage de glace immaculé de l'Antarctique est une métaphore, un filtre pour le kaléidoscope que forment nos nations et nos identités, concentrant toutes les couleurs dans sa lumière et la pureté d'un espoir.

Raven Row | Londres

Raven Row | Londres

04 juin 2017
Raven Row
Londres, Angleterre

Mise en scène de Modular Architecture à Raven Row à Londres

Commandée par La Fondation Cartier pour l'art contemporain (Soirées nomades) à Paris (1996), Modular Architecture est composée de quatre grandes sculptures textiles : Dome, Unit, Igloo et Cabin. Les membranes iridescentes de ces structures architecturales élémentaires sont ornées de "demi-corps" représentés par des fragments de vêtements : capuchons, manches, pantalons et gants qui sont manipulés et assemblés dans différentes configurations, permettant d’étudier les notions d'espace personnel et collectif. Au cours de la performance à Raven Row, les participants explorent le Modular Unit pour dissoudre les limites entre le corps et l'architecture.

La performance est chorégraphiée par Nandi Bhebhe et l'artiste Phoebe Davies, avec Zinzi Minott, Daniel Brathwaite-Shirley, Sarah Kent, Hamish MacPherson et Darcy Wallace.

Modular Architecture est mise en scène dans le cadre de l'exposition 56 Artillery Lane, du 21 avril au 11 juin 2017, où sont également présentées trois oeuvres emblématiques de la série Refuge Wear provenant des archives de Lucy + Jorge Orta.

Pour plus d'informations Raven Row.

Antarctica World Passport | Buenos Aires

Antarctica World Passport | Buenos Aires

30 avril 2017 - 30 novembre 2017
CCK - Centro Cultural Kirchnern, Buenos Aires, Argentine
Exposition de groupe

L'exposition Naturaleza: refugio y recurso del hombre (La Nature : refuge et ressource pour l’homme) s'ouvre au CCK du 30 avril au 30 novembre 2017, réunissant 40 artistes internationaux qui explorent, grâce à une large diversité de médias, l'impact de l'homme sur son environnement. Les ressources naturelles y sont présentées comme thème, inspiration, instrument et représentation.

Lucy + Jorge Orta présentent une nouvelle installation in-situ du Bureau de Passeports Universels Antarctique et seront présents à Buenos Aires pour délivrer des passeports et accueillir de nouveaux citoyens dans la Communauté Universelle Antarctique qui ne cesse de s’étendre. Le projet Antarctica a d'abord été imaginé en 1995 pour la 46ème exposition internationale d'art de la Biennale de Venise, lorsque Jorge Orta y représentait l'Argentine. Ce n'est qu'en 2007 que les artistes ont finalement entrepris leur expédition en Antarctique pour fonder l'Antarctic Village No Borders. Le projet s'inspire du Traité Antarctique signé en 1959, qui promeut la paix, la coopération internationale et l'échange de recherches scientifiques. 53 états-nations ont depuis signé cet accord mondial sans précédent. Le paysage de glace immaculé de l'Antarctique est devenu un puissant symbole du réchauffement climatique. Les transformations géographiques et le déplacement des communautés induites par les changements climatiques, en particulier dans les zones côtières ou dans les régions désertiques, redéfinissent nos frontières locales et mondiales. Le changement climatique traverse toutes les frontières et affecte toutes les régions du monde, sans distinction. Face à ce phénomène mondial, les artistes proposent que notre réaction soit également unie, sans frontières. Antarctica World Passport propose une plateforme discursive autour du concept de No Borders (sans frontières).

Kids Creative Lab & Studio Orta mobilisent 1 400 000 enfants

Kids Creative Lab & Studio Orta mobilisent 1 400 000 enfants

30 mars 2017 - 17 avril 2017
Peggy Guggenheim Collection, Venise, Italie
Workshop

Pour la 5ème édition de Kids Creative Lab —projet éducatif national dédié aux enfants des écoles primaires italiennes— la Peggy Guggenheim Collection, Venise et OVS invitent Lucy + Jorge Orta à développer un workshop avec 1 400 000 enfants sur le thème du développement durable et du respect de l’écosystème marin. Les artistes ont mis en place le projet pédagogique « message-in-a-bottle » inspiré de leurs oeuvres Gama et Clouds, pour sensibiliser les enfants à l’impact des déchets plastiques sur l’environnement à travers un projet créatif. 6 000 écoles primaires et 50 000 classes ont reçu un « kit » pour participer à l’écriture d’un manifeste collectif pour les océans. Les messages codés sont insérés dans des milliers de bouteilles recyclées. Le résultat de cette collaboration massive est exposé à la Peggy Guggenheim Collection à Venise du 30 mars au 17 avril 2017.  

Contact: Peggy Guggenheim Collection or OVS

Raft of the Medusa | Hull

Raft of the Medusa | Hull

29 mars 2017 - 17 juin 2017
Humber Street Gallery Hull, Angleterre
Exposition personnelle

À l’occasion de Hull UK City of Culture 2017, l’exposition Somewhere Becoming Sea à la Humber Street Gallery du 5 avril au 17 juin 2017, se penche plus particulièrement sur les changements perpétuels des frontières maritimes et terrestres, explorant ainsi l’importance historique de Hull comme porte vers la mer du Nord et au-delà. Elle reflète comment les étendues d’eau qui séparent les pays sont également des voies qui les connectent. À l’heure où les changements climatiques menacent d’estomper encore plus ces frontières entrainant des conséquences économiques à long terme, l’exposition capture le pouvoir élémentaire de l’eau et pose la question : est-ce que partout aujourd’hui « la mer s’étend quelque part » ?

Dans ce contexte, Lucy + Jorge Orta sont heureux de présenter leur nouvelle installation, Raft of the Medusa, qui fait référence à la vision romantique du naufrage du Radeau de la Méduse peint par Théodore Géricault (1818-1819, Musée du Louvre, Paris). Pour les artistes, le radeau de fortune construit par l'équipage de la Méduse à partir du bois récupéré de leur vaisseau naufragé, nous en dit plus que la périlleuse traversée des marins perdus d'avance. C’est un symbole très fort des voyages fatidiques des esclaves et migrants à travers l'histoire. Aujourd'hui encore, nous sommes les témoins de ces traversées périlleuses de milliers de réfugiés qui naviguent sur les océans à la recherche d'un refuge.

En s’appuyant sur les performances filmées qui ont eu lieu au Yorkshire Sculpture Park en 2013 et aux Moulins en 2015, Raft of the Medusa va devenir à la Humbert Street Gallery le site d’une performance qui explore les gestes de fragilité, d’impuissance mais aussi d’espoir concluant ainsi le cycle qui permettra aux artistes de finaliser leur prochain film.

Vies d’ordures | Marseille

Vies d’ordures | Marseille

22 mars 2017 - 14 août 2017
Exposition de groupe
MuCEM - Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, Marseille, France

À partir d’enquêtes ethnographiques sur la manière dont les sociétés produisent, traitent, s’approprient et transforment les restes, l’exposition Vies d’ordures : de l’économie des déchets au MuCEM du 22 mars au 14 août 2017 propose un voyage autour de la Méditerranée à la découverte des gestes des hommes et des femmes qui vivent des déchets. Montrant les façons dont nous les collectons, les trions, les réparons, les transformons, avec l’inventivité de la nécessité, elle dessine un monde d’échanges et de transferts autour de ces restes qui s’avèrent bien davantage que de simples rebuts.

Au sein d'un parcours de 450 objets, installations, films, cartes et schémas, Lucy + Jorge Orta proposent une nouvelle sculpture : Unité de purification d’eau, qui complète la série initiée lors de leur exposition OrtaWater à la Biennale de Venise (2005), afin de questionner les problèmes liés à la diminution des ressources en eau à l’échelle mondiale, l’accès à l’eau potable et sa privatisation.

Commissaire général : Denis Chevallier, ethnologue, conservateur général Mucem 
Commissaire associé : Yann-Philippe Tastevin, ethnologue CNRS

EXPOSITION MONOGRAPHIQUE | GALERIE VALÉRIE BACH | BRUXELLES

EXPOSITION MONOGRAPHIQUE | GALERIE VALÉRIE BACH | BRUXELLES

17 mars 2017 - 29 avril 2017
Galerie Valérie Bach, Belgique

Lucy + Jorge Orta sont heureux de présenter leur deuxième exposition à la Galerie Valérie Bach.  Œuvres en volumes et peintures, réunies pour la première fois, y sont mises en perspective en deux volets offrant un éclairage nouveau sur le processus créatif à l’œuvre dans leur travail.

Le premier volet se structure autour de la notion de cellule —cellule de vie, cellule d’habitation— au cœur même de leur réflexion. Dans la série Totipotent, inspirée de la biologie moléculaire et des processus de différentiation, des volumes en verre soufflé se dilatent, à l’instar des embryons cellulaires, pour former de nouveaux espaces d’habitation au sein de structures architecturales délimitées par leurs silhouettes en acier. Avec la série Cells Diptych, cellules en verre soufflé de Murano, les artistes vont encore plus loin dans leur exploration de l’infini cellulaire, en faisant apparaître une nouvelle vie macroscopique.

Le deuxième volet de l’exposition, fondé sur le travail gestuel de Jorge dès les années 70, lorsqu’il échappait à la dictature argentine par l’expression peinte, se structure autour de l’idée de l’accident, comme moment violent mais aussi comme phénomène aléatoire, incontrôlé qui se manifeste dans la série Derrame. À ce travail s’ajoute, dans la toute dernière série réalisée par les artistes, Assemblages, une formulation tridimensionnelle de cette vision accidentelle, par l’application et par la juxtaposition, par-dessus la surface picturale, d’éléments de la réalité formelle qui semblent plaqués par nécessité sur la sous-jacence accidentelle des gestes chromatiques, comme si le réel ré-ordonnait l’immatériel, dans un chorus entre abstraction et réalité.

70 x 7 The Meal | Singapour

70 x 7 The Meal | Singapour

20 janvier 2017
NTU Center for Contemporary Art, Singapour

Studio Orta est heureux d’annoncer 70 x 7 The Meal act XL, un diner pour 200 personnes qui aura lieu à Gillman Barracks à Singapour dans la soirée du 20 janvier 2017.

A l’occasion de Cities for People, Ideas Fest organisé par NTU Centre for Contemporary Art, l’acte 40 de 70 x 7 The Meal, projet participatif que continuent de développer Lucy + Jorge Orta, s’inspire du rituel ancestral du partage du repas pour créer une plateforme de discussions entre les communautés qui explore et relie les différentes initiatives alimentaires locales.

En préparation à ce repas, les artistes ont mis en place un atelier participatif avec Foodscape Collective Singapore afin d’examiner les préoccupations liées à l’alimentation et au développement durable à l’échelle locale. Des cessions de discussions interactives avec des chefs locaux, cuisiniers, agriculteurs, jardiniers, responsables politiques, activistes et artistes ont généré un ensemble de réflexions sur la production alimentaire et sa distribution, les notions d’identité et de culture, qui seront partagées avec les participants au repas.

À leur arrivée à NTU CCA, les invités se verront attribuer une carte de navigation parmi les 25 « îlots de connaissance » dans un cadre unique réalisé par les artistes afin d’inciter et de perpétuer les discussions sur l’art, l’alimentation et le développement durable. Suivant l'éthique de 70 x 7, le menu élaboré par le Chef Misso Russell Keith de l’Open Farm Community sera composé uniquement de produits locaux ou durables.

BONNE ANNÉE !!!

BONNE ANNÉE !!!

01 janvier 2017

Studio Orta est heureux de présenter deux nouvelles œuvres vidéo, en ligne :

Disappearance (2015) : Dans cette œuvre, la destruction progressive de la forêt est soulignée par le son mélancolique du piano entrecoupé par les interventions irrégulières d’une tronçonneuse. Ce film fait le lien entre le travail de Jorge Orta pendant sa période Rosario (1972-1984) et le projet Amazonia de Lucy + Jorge Orta commencé en 2010.

Platos Rotos 1982 (2015) : Ce concert filmé pour flûte et assiettes cassées a été imaginé par Jorge Orta pendant sa période Rosario (1972-1984) et finalement réalisé en 2015.
 
Et nos expositions à venir :

NTU Centre for Contemporary Art, Singapour | 13 – 22 janvier | Ideas Fest, Cities for People | Nouvelle commande : 70 x7 The Meal, act XL

Turner Contemporary, Margate, Royaume-Uni | 21 janvier - 7 mai | Entangled; Threads & Making | Exposition collective : Nexus Architecture

MASSART, Boston, USA | 23 janvier – 4 mars | Vitreous Bodies: Assembled Visions in Glass | Exposition collective : Totipotent Architecture

ARCO, Richard Saltoun Gallery, Espagne | 22 - 26 février | Edgardo Vigo & Jorge Orta | Exposition archive : Rosario 1972-1984

Galerie Valerie Bach, Bruxelles, Belgique | 17 mars – 29 avril | Exposition personnelle

MuCEM, Marseille, France | 22 mars – 14 août | Vies d'ordures - De l'économie des déchets | Exposition collective : OrtaWater

Peggy Guggenheim Collection, Venise, Italie | 30 mars – 17 avril | Kids Creative Lab | Présentation du workshop

Hull City of Culture 2017, Humber Street Gallery, Royaume-Uni | 5 avril - 17 juin | Somewhere Becoming Sea | Nouvelle installation : Radeau de la Méduse

Raven Row, Londres, Royaume-Uni | 22 avril - 11 juin | 56-58 Artillery Lane | Exposition collective : Refuge Wear

MONOGRAPHIE | FOOD & THE PUBLIC SPHERE

MONOGRAPHIE | FOOD & THE PUBLIC SPHERE

16 décembre 2016
Black Dog Publishing, Londres, Angleterre
Monographie

Studio Orta est heureux d’annoncer la sortie de Food & The Public Sphere, publication essentielle qui couvre vingt ans d'engagement des artistes au pouvoir de l’art et de l’alimentation. Ce recueil visuel de leurs projets socialement engagés, sculptures et objets, examine leur pratique en regard des préoccupations majeures du XXIème siècle.

"Avec leurs projets de recyclage alimentaire, de grands repas en plein-air, de diners gastronomiques de nourriture glanée, de cuisines mobiles, les artistes ont amorcé un nouveau regard sur les politiques alimentaires. Les communautés du monde entier, des réseaux alimentaires à l’échelle mondiale aux méthodes agraires et culinaires locales, cherchent à améliorer leur système alimentaire pour mieux servir les besoins de la population et de la planète. Après de fructueuses décennies de production alimentaire massive et de produits bon marché, politiciens et citoyens reconnaissent le coût environnemental et social d’un tel procédé. L’industrialisation à outrance a forcé les petits exploitants à céder à l’agroalimentaire, réduit la biodiversité en faveur de la monoculture, entrainé le développement de maladies chroniques au sein des communautés. À travers la diversité de leur œuvre, Lucy + Jorge Orta éclairent les questions liées à l’abondance, la pénurie, le gaspillage et la perte, en amenant les gens à une expérience réflexive de l’art qui associe l’esthétisme de manger, boire, cuisiner et diner." Ellen Lupton

Commander votre exemplaire à temps pour les fêtes : sales@blackdogonline.com
Voir un extrait : Studio Orta

Black Dog Publishing
Livre relié | 169 ills | 192 pgs | 28x23cm | ISBN 9781910433805

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE | STUDIO ORTA

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE | STUDIO ORTA

16 octobre 2016

Studio Orta Les Moulins ouvre ses portes avec une exposition consacrée à des oeuvres inédites.
Dimanche 16 octobre, 2016 | 11h - 17h

Venez découvrir les anciennes Papeteries du Marais transformées par la vision singulière des artistes.

Fondé en 2000 par Lucy + Jorge Orta dans les anciennes Papeteries du Marais, berceau de l’industrie du papier en France, Les Moulins est un laboratoire culturel qui fonctionne comme une extension de leur pratique artistique. Son ambition est de constituer un environnement collectif dédié à la création de nouvelles formes d’art contemporain inspirées par les paysages post-industriels de la vallée du Grand Morin. Situées sur 8 km le long de la rivière, les quatre anciennes usines de La Laiterie, des Moulins de Sainte-Marie, de Boissy et de La Vacherie se transforment progressivement en ateliers, workshops, résidences, salles d’exposition, lieux de performances et parc de sculptures. En accueillant des artistes et des chercheurs du monde entier, Les Moulins favorise la réinvention de l’espace et la création d’œuvres en résonnance avec l’histoire des lieux.

SNCF Transilien : Gare Paris Est - Coulommiers (P). À Coulommiers prendre le bus SNCF dir. La Ferté-Gaucher. Arrêt, Chailly-Boissy-le-Châtel.
Voiture Google Map : Studio Orta Les Moulins. Moulin Sainte-Marie, rue des Papeteries, 77169 Boissy-le-Châtel.
Navette : Vernissage de la Galleria Continua. Pour vous joindre à la navette-vernissage, veuillez contacter la galerie.

Exposition à ne pas manquer | Peterborough UK

Exposition à ne pas manquer | Peterborough UK

10 septembre 2016 - 04 décembre 2016
City Gallery and Museum, Peterborough, Angleterre
Exposition personnelle

Lucy + Jorge Orta, qui explorent depuis plus de 25 ans les problématiques sociale et écologique, mettent l’accent sur le gaspillage et la distribution alimentaires dans une exposition monographique à la City Gallery and Museum à Peterborough. Cette exposition réunit un ensemble d’œuvres liées à la « politique alimentaire » et aux rituels liés au partage du repas. The Art Newspaper

L’exposition s’articule autour de deux sculptures inédites. Bread s’inspire de 70 x 7 The Meal qui s’est déroulé à Peterborough (2015) et durant lequel une centaine de pains furent préparés par les habitants avant d’être moulés en aluminium. Portés par de traditionnelles charrettes, ces humbles objets qui traversent cultures et siècles évoquent le cycle ancestral des semailles, des récoltes et de la mouture, le travail manuel du bois et le pétrissage qui génèrent ces manifestations uniques à nos besoins fondamentaux.

Inspirée d’une expédition en Amazonie péruvienne (2009), l’installation Seeds se compose d’une trentaine de « semences-objets » en verre de Murano. Elle est entourée par une collection de dessins aquarellés formant une grainothèque métaphorique. La beauté et la diversité de notre monde naturel sont les éléments prévalents au rôle de « préservation » des variétés menacées d’extinction mené par les artistes.

Cette exposition rassemble également des œuvres historiques telles que Dans le même panier (1997) et Hortirecylcing Enterprise (1999) ainsi que l’intégralité des éditions limitées d’assiettes en porcelaine Royal Limoges réalisées pour la série 70 x 7 et présentées sur des chemins de table en soie jacquard sur mesure, tissés par des tisserands du Suffolk.

Pour accompagner cette exposition, Metal Peterborough organise un programme d’activités de sensibilisation autour des politiques alimentaires.

 

Haut de page

S'inscrire à la Newsletter