Amazonia Tree of Life

Date: 2013
Ref: 5570
Matériaux: Bronze, Murano glass, UTM certificate of moral ownership
Dimensions: Bronze: 135 x 55 x 65cm plinth
Catalogued: Glasstress 2013: White Light White Heat, catalogue 55th Venice Biennale
Exhibition history: 2013 Palazzo Franchetti, Glasstress, 55th Venice Biennale, Italy; The Wallace Collection London, UK
Courtesy: Private Collection Italy

Commandé spécialement pour l’exposition White Light / White Heart de la Biennale d’art international de Venise, Amazonia Tree of Life est une magnifique branche d’olivier en bronze provenant des oliveraies toscanes, sur laquelle sont délicatement incrustées des corolles de fleurs artisanales en verre soufflé, réalisées par le maître artisan verrier Danilo Zanella à l’atelier Berengo de Murano à Venise.

Cette sculpture est l’oeuvre la plus récente ajoutée à l’ambitieux projet de Lucy + Jorge Orta, Perpetual Amazonia. Lors d’une expédition en Amazone péruvienne en 2009, les artistes ont photographié des centaines d’espèces de plantes de la forêt tropicale, concevant ainsi une collection personnalisée du « florilegium» qu’ils enrichissent toujours aujourd’hui. Ces flores ont été depuis lors transformées en photographies grand format, en dessins, en créations textiles, en porcelaine et, désormais, en verre. Chaque oeuvre est accompagnée d’un certificat de « propriété morale » dévolu à un hectare de terre bien précis dans la région de Manù en Amazonie. L’hectare fut divisé par les artistes en 10 000 parcelles d’un mètre sur un mètre, chacune d’elle étant identifiée par sa référence Universal Transverse Mercator (UTM), figurant sur le certificat.

Avec le projet Perpetual Amazonia, Lucy + Jorge Orta font campagne pour réveiller notre intérêt au monde qui nous environne, à sa beauté et aussi au péril qui le menace. Ils cherchent à raviver notre profond plaisir de la nature transfère sa valeur à nos vies contemporaines. Tree of Life est une puissante allégorie sur le fragile équilibre parmi tant de milliers d’espèces qui dépendent de l’Amazone pour leur subsistance. Le nôtre par-dessus tout.

Haut de page
S'inscrire à la Newsletter