Fabulae Romanae Spirit – The Memory Man II

Date: 2012
Ref: 7000.08
Matériaux: Steel structure, glass, wheels, folded reclaimed garments, webbing, resin
Dimensions: 165 x 440 x 60cm
Exhibition history: 2012 MAXXI National Museum of XXI Century Arts Rome
Courtesy: The Artists and Ermenegildo Zegna

La totalité de l’oeuvre Fabulae Romanae comprend une performance, un film et une grande exposition qui relate une déambulation symbolique dans la ville de Rome, à travers les yeux d’un ensemble d’"Esprits" surnaturels. Ces "Esprits", sculptures portables, sont nés d’une recherche archéologique et historique et d’observations de la constitution culturelle et sociale de la ville. Ce sont des personnages polysémiques qui renvoient à des thèmes sociaux, anthropologiques et philosophiques. Avec ces genius loci, les artistes s'interrogent sur l’efficacité critique de l’art qui veut rendre compte et donner à penser les cas d’urgence de la vie contemporaine.

Dans la performance filmée (filmed-performance), les "Esprits" s’attachent aux rues de Rome, deviennent des sentinelles contemporaines qui interagissent silencieusement avec le paysage urbain. Nous rencontrons le Traveller (le Voyageur), croulant sous un amoncellement de valises, sous le pont du Château de Saint-Ange (Castel Sant’Angelo), puis dans les ruelles derrière le Trastevere, l’ancien quartier juif ; l’Observer (l'Observateur) domine la vue sur le Sacré Coeur des Monts (Sacro Cuore dei Monti) et les rivages de l’Ile Tibérine (Isola Tiberina) ; le Tunneller (le Tunnelier) et le Myth Maker (le Faiseur de mythes) vivent dans les anciens jardins romains de la Villa Gregoriana, à côté d'autres personnages : le Flying Man (l'Homme Volant), le Chariot Rider (l’Aurige), Memory man (l’Homme Mémoire) et Bale Maker (l’Emballoteur).

Au cours du film, les déambulations des "Esprits" s’accompagnent de poèmes de Mario Petrucci ; dits par différentes voix, en deux langues, ils tissent dans le scénario une profondeur métaphorique de récits.

En dépassant les frontières entre les disciplines - la performance, le film, la sculpture et la poésie -, le travail de Lucy + Jorge Orta défie l’esthétique conventionnelle, en dessinant une cartographie culturelle et sociale qui englobe la richesse et la diversité de la vie et de l’expérience humaines.

Fabulae Romanae a été commandée par Ermenegildo Zegna, ZegnArt, pour une exposition présentée du 22 mars au 23 septembre 2012, au MAXXI, le Musée national des Arts du XXIème siècle à Rome, avec le soutien de l’University of the Arts London Centre for Sustainable Fashion, et la participation du LCF alumni, Moi Jin, Lara Torres, Oliver Ruuger, Sum Yu Li. Photographies de Paul Bevan.

Haut de page
S'inscrire à la Newsletter