Amazonia Collection: Aepyornis, Gallimimus, Palaeomastodon

Date: 2009 - 2010
Ref: 5504
Matériaux: 4 Royal Limoges porcelain fossil casts, enamel drawings, wood, lacquered glass
Dimensions: Table plinth: 100 x 100 x 110cm
Exhibition history: 2012 Field Museum, Chicago, USA; 2011 Galleria Continua Le Moulin; 2010 Natural History Museum London
Courtesy: Lucy + Jorge Orta

Ils évoquent les merveilleuses structures et formes du passé révolu et du présent, ces fragments de vie en porcelaine, si tendres et si précieux. Oeuf de l’oiseau éléphant Aepyornis, os des membres des dinosaures Gallimimus et Allosaurus et de l’ancêtre de l’éléphant Paleomastodon, sont des moulages de spécimens appartenant aux collections du Muséum d’Histoire naturelle. Les os sont memento mori, des rappels de la mort. Mais l’oeuf, lui, représente la naissance, le début de la vie.

Les fleurs, les papillons et insectes qui parsèment ces oeuvres évoquent le cycle de la vie, la beauté et la richesse de notre planète, fragiles spécimens qui disparaissent simplement avant d’avoir été découverts ou trop minuscules pour être repérés. Les motifs sont des dessins réalisés par les artistes à leur retour d’Amazonie, d’après des espèces vivantes qu’ils ont rencontrées et la recherche qu’ils ont poursuivie l’année suivante.

Dessiner peut être considéré comme l’acte de la vie même. Il y a là une mélancolie sous-jacente sur la fin des temps et le souffle brûlant de l’extinction. A travers le reflet de la surface miroitante des socles, nous sentons bien que nous n’existons qu’un moment dans le cours du temps, et cela nous pose question sur notre arrogance envers la nature et notre nécessité d’agir avec elle plutôt que contre elle.

Haut de page
S'inscrire à la Newsletter